Bergleute vor dem Besucherbergwerk „Lange Wand“ in Ilfeld © Dr. Klaus
Bergleute vor dem Besucherbergwerk „Lange Wand“ in Ilfeld © Dr. Klaus
Tanzende Jugendliche © Dr. Klaus
Tanzende Jugendliche © Dr. Klaus

Bienvenue au sein du plus grand Géoparc allemand

     

Harz et avant-pays du Harz (au sud)

Braunschweiger Land - Ostfalen (au nord)

 

La région s’étend de Wolfsburg au nord à Allstedt au sud. La ville de l’automobile en Basse-Saxe est ainsi nommée seulement depuis 1945. C’est au château d’Allstedt, édifice situé sur la Route de l’art roman qui traverse la Saxe-Anhalt, que Thomas Müntzer a tenu en 1524 son célèbre Sermon aux Princes. Il marque la transition vers l’époque moderne, à partir de laquelle le peuple n’est plus soumis à une obédience inconditionnelle à l’autorité. Les géoparcs mondiaux UNESCO portent une attention particulière aux êtres humains. La compréhension de l’évolution des paysages qui constituent leurs cadres de vie ou leurs lieux de détente implique la mise en perspective de leur géologie.

Des fenêtres ouvertes sur l’histoire géologique sont les géotopes, les formations naturelles qui transmettent des connaissances sur l’évolution de la terre et de la vie. Une densité importante de géotopes de cette catégorie se trouve au sein de la zone de 9 800 km² que recouvre le Géoparc Harz ⋅ Braunschweiger Land ⋅ Ostfalen. À cela se rajoute leur diversité hors du commun. Elle offre des aperçus dans toutes les ères géologiques de la terre.

À l’endroit même où le Harz se soulève au-dessus de la région du Braunschweiger Land, une portion du Géoparc est considérée comme le mile carré classique de la géologie. Riche en matières naturelles, dont des minerais contenant de l’argent, grâce à ses sols fertiles, ainsi qu’à la disponibilité de sources d’énergie telles que l’eau et le bois, cette partie du Géoparc fut un centre décisionnel du Saint-Empire romain germanique. La résidence impériale de Goslar, ainsi que d’autres résidences impériales, comme celles de Pöhlde, de Tilleda ou de Werla, en conservent le souvenir. Mille ans plus tard, la région fut aussi bien un haut lieu de la sélection végétale qu’un centre industriel. C’est à Alexisbad dans le Harz que fut fondée en 1856 la fédération des ingénieurs allemands.

La région du Géoparc, tout en étant un site industriel et de recherche avec entre autres l’institut Julius Kühn (Institut fédéral de recherche pour les plantes cultivées), reste de nos jours une des destinations préférées en Allemagne. Des parcs naturels du Harz et celui d’Elm-Lappwald disposent de vastes paysages propices à la détente. Le Brocken, à la fois le plus haut sommet du Géoparc et des parcs national et naturel du Harz, culmine à 1.141 m au-dessus du niveau de la mer. Les jeunes gens du monde entier étudient au sein du Géoparc dans les universités et dans les écoles techniques supérieures de Brunswick, Clausthal-Zellerfeld, Halberstadt, Nordhausen et Wernigerode. La culture est ici chez elle!

Les bureaux administratifs du Géoparc se trouvent à Quedlinburg, Hohe Straße 6 (Fédération régionale du Harz, Regionalverband Harz) et à Königslutter, Niedernhof 6 (Association gestionnaire du Géoparc Braunschweiger Land – Ostfalen, Geopark-Trägerverein Braunschweiger Land – Ostfalen). Les deux fédérations sont les associés uniques du Géoparc Harz ⋅ Braunschweiger Land ⋅ Ostfalen GbR, qui gère le Géoparc mondial UNESCO du même nom.